Claude

Faltrauer

Claude Faltrauer est né dans le pays des abbayes de la croix sacrée de Lorraine. Il a fait de ces monuments l’objet de ses recherches universitaires. Il a mené parallèlement un cursus complet aboutissant à un doctorat en histoire à l’université de Lyon sous la direction de M. Philippe Martin en 2014 et une carrière au service du patrimoine culturel des Vosges.

Il est aujourd’hui enseignant en lycée.

Présence

Samedi 9 oct. 2021
Dimanche 10 oct. 2021

avec les Editions

Bénédictins en Lorraine

Editions Gérard Louis - 2018

Prix Herpin 2018 Académie Nationale de Metz

Bénédictins en Lorraine

Auteur : Claude Faltrauer

Prix Herpin 2018 Académie Nationale de Metz

A la fin du XVIe siècle, le concile de Trente instaure des congrégations destinées à regrouper les abbayes des ordres anciens. La Lorraine, terre de catholicité, se trouve à la pointe du renouvellement des pratiques religieuses.

C’est tout naturellement que s’y créent les premières congrégations dont celle des bénédictins. Fondée par Didier de La Cour, condisciple de Pierre Fourier et Servais de Lairuelz à l’université de Pont-à-Mousson, la congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe naît en 1604. Pour la première fois, l’histoire de cette congrégation qui donne naissance à celle de Saint-Maur est publiée. Erudits, les bénédictins de Lorraine enrichissent les sciences et les arts sans négliger pour autant leurs devoirs religieux. Si quelques personnalités dominent à l’instar de Dom Calmet, le plus grand nombre de ces religieux demeurent dans l’ombre des cloîtres.

C’est à leur rencontre que Claude Faltrauer, docteur en histoire de l’université Lyon 2, vous emmène, en parcourant les bâtiments qu’ils se font construire. Pour la première fois, dix-neuf maisons sont replacées dans leur contexte historique comme une invitation à sillonner la Lorraine de Saint-Avold à Moyenmoutier, de Munster à Saint-Mihiel et du Saint-Mont à Bouzonville sans oublier Toul et Nancy.

Saintetés Vosgiennes

Editions Gérard Louis - 2020

Saintetés Vosgiennes

Les auteurs : Michèle Gaillard, Anne Wagner, Alain Cullière, Fabienne Henryot, Cédric Andriot, Claude Faltrauer, Nicolas Guyard, Philippe Masson, Éric Suire,

Il est des lieux, en Lorraine comme ailleurs, où souffle l’esprit, des lieux qui naturellement attirent femmes et hommes épris de vérité, de foi et de solitude.

Dans les Vosges, au carrefour de deux vallées, le Saint-Mont avec ses fondateurs : Romaric, Amé, Claire, Gerbetrude et Sabine et ses religieux est à l’origine d’une christianisation locale qui depuis le VIIe siècle s’est propagée sur un large territoire.

Au cours des siècles suivants, l’éclosion de la sainteté se fait à tout moment. Ainsi de Jeanne d’Arc, héroïne de la guerre de Cent Ans, canonisée en 1920, de saint Pierre Fourier (1565-1640) ou de Joseph Formet (1724-1784), dit Frère Joseph, l’ermite de Ventron…

“Les saints vosgiens sont mobilisés pour toutes les causes. Ils suscitent d’abord la piété. Comme partout, ils manifestent des vertus. Ce sont des modèles à imiter. Le message de foi et de vie qu’ils délivrent est sans cesse renouvelé tant il doit correspondre à l’époque de ceux qui l’écoute. Le fonds du récit est toujours le même, mais la pastorale qui le porte est actualisée. De grandes cérémonies sont nées pour les honorer, la plus célèbre étant celle des Kyriolés de Remiremont.

Ces saints sont bien ancrés dans le terroir”

Retour haut de page