Isabelle

Flaten

Isabelle Flaten est née au milieu du XXe siècle à Strasbourg. Elle a été un temps enseignante, très longtemps flemmarde, jusqu’au jour où décidée à cultiver ses chimères elle a commencé à écrire. Elle a publié plusieurs romans très remarqués des libraires à la Dernière goutte et au Réalgar.

Son œuvre minutieuse s’intéresse aux relations avec l’autre et remet l’altérité sans cesse en question.

Facebook

Présence

Samedi 9 oct. 2021
Dimanche 10 oct. 2021

La folie de mère

Éditeur Le nouvel Attila – 2021

La folie de ma mère

Roman

Et si tout souvenir de famille n’était que fiction ?
Une femme découvre une fois devenue adulte qu’elle est née de père inconnu. Une double enquête commence, à la fois sur l’identité́ de son père mais aussi sur les raisons du mensonge de sa mère. Chaque parcelle de la vie de cette mère excessive et trouble, professeure de collège libertaire, cache une ombre lourde de sens.
Un récit pudique et sobre, où la force des souvenirs d’enfance emporte le lecteur dans un rire noir omniprésent.

Adelphe

Éditeur J’ai lu – 2021

Adelphe

Roman

À la sortie de la guerre, les hommes sont rares, ou en mauvais état… C’est le temps des révolutions, de l’Europe, mais aussi des femmes… des femmes conscientes de leur pouvoir, qui s’émancipent de leurs foyers, tirent les ficelles, et se réapproprient leur destin.

Le jour où Gabrielle Thomas, dans sa paisible bourgade, tend à Adelphe le pasteur un exemplaire de Nêne, prix Goncourt de l’année, que chacun lit et annote à son tour, la vie des personnages bascule, les lois divines et terrestres sont menacées. Gabrielle d’abord, la trop honnête paroissienne ;

Blanche, la bonne qui mène son maître par le bout du nez ; puis Adelphe, pasteur débonnaire que ce tourbillon de femmes revendicatrices empêche de dormir : puis ses femmes, puis son fils, puis….

Chacun fait revivre à sa manière la partition du livre, en tentant d’en changer la fin.

Les deux mariages de Lenka

Éditeur Le réalgar – 2020

Les deux mariages de Lenka

Roman

Avec « Les deux mariages de Lenka », Isabelle Flaten emmène le lecteur à Prague à la rencontre d’une galerie de personnages dont la vie vient d’être bousculée par la révolution de Velours. À l’ombre tutélaire de la capitale tchèque et de ses intellectuels – Milos Forman, Vaclav Havel – Lenka, veuve d’un sympathisant du régime communiste se défait des compromissions du passé et découvre les affres d’un monde nouveau. Dépossédée de ses repères, contrainte à de nouveaux accommodements, Lenka trouve en Paolo un nouvel amour qui, peut-être, la libérera des petits arrangements conclus avec sa conscience et lui fera oublier la cruelle vérité d’une époque que les retournements de l’Histoire ont mise au grand jour.

Adelphe

Éditeur Le nouvel Attila – 2019

Adelphe

Prix Erckmann-Chatrian 2019

Roman

Adelphe, pasteur dans l’entre-deux guerres d’un petit village de montagne, tente d’apprivoiser les changements du siècle en regardant vivre ses paroissiens… Et aussi ses paroissiennes, à une époque où l’émancipation féminine transforme progressivement la société.

Un portrait tout en finesse d’un personnage touchant de simplicité et d’honnêteté; Une belle leçon de tolérance et d’écoute de l’autre !

Ainsi sont-ils

Éditeur Le Réalgar - 2018

Ainsi sont-ils

Récit

Isabelle Flaten puise la matière de ses textes dans les relations humaines dont elle saisit la complexité avec délicatesse en construisant une œuvre minutieuse où l’altérité est sans cesse remise en question. De drôleries en effrois, elle émeut et rend palpables les êtres qui traversent ces courts récits. Les relations aux autres ont-elles un dénominateur commun ? Peut-on vivre sans l’autre ? Et finalement, peut-on réellement vivre avec ? Isabelle Flaten use de sa précision et de son écriture empathique pour dresser un panorama tout en nuance de la perception de ceux que nous côtoyons et qui par conséquent nous habitent. « Ainsi sont-ils » est le cinquième ouvrage de l’auteur édité par Le Réalgar

Bavard comme un Fjord

Éditeur Le Réalgar – 2017

Bavard comme un Fjord

Roman

« Elle aurait dû s’arrêter. Elle ne pouvait pas deviner, ici ce sont toujours des bêtes qu’on retrouve sous les roues. Elle ausculte la voiture, en scrute les quatre ailes, les pare-chocs et le bas de caisse, mais rien, ni plus ni moins abîmée qu’auparavant. Une simple coïncidence. Elle aurait tout de même dû s’arrêter, le bruit ressemblait à celui d’un choc. Cela ne veut rien dire, les gens sont sacrément emmitouflés en cette saison. Il vaudrait mieux en reparler avec Dag. Un frisson la parcourt, elle défait son peignoir, se douche et file au travail. Dehors, tout est noir, le soleil pas encore levé, pas même un croissant de lune, l’air est saisissant. Moins quinze à coup sûr. À la cafétéria, sa collègue établit la liste des achats. Sigrid a à peine suspendu son manteau que le téléphone sonne. »

Écrivain de la conscience et du non-dit, Isabelle Flaten met en scène les drames intimes qui secouent les membres d’une même famille dans une petite ville de Norvège. Poursuivant les chemins tracés avec Les Noces Incertaines (2014) et Se Taire ou Pas (2015), elle conjugue les questionnements du couple et des relations humaines avec l’usage de la parole. Quand cette dernière croit délivrer, elle cloître ; et lorsqu’elle semble fermer les portes de l’altérité, elle ouvre en réalité bien des possibilités. La force du langage face à la fragilité de nos consciences, c’est tout le propos de l’auteur dans ce roman ancré dans des territoires enneigés, théâtre des passions bouleversées de personnages semblant sortir tout droit des drames d’Ibsen. Bavards comme un fjord ou l’expression rêvée pour appréhender le mouvement du sentiment vers la parole.

Chagrins d’argent

Éditeur Le Réalgar - 2016

Chagrins d’argent

Roman

Dans un style plein de pointes et de surprises, les personnages de ce roman prennent leur place au fil des pages comme dans un effet de poupées gigognes. Au centre : ce thème tabou. L’argent ! Source d’empêchements, pas les mêmes pour tous évidemment, traité avec cruauté et amusement mais sans caricature.

Lettre ouverte à un crétin incapable d’écraser une limace

Éditeur Le Réalgar – 2016

Lettre ouverte à un crétin incapable d’écraser une limace

Nouvelle

Se taire ou pas

Éditeur Le Réalgar – 2015

Se taire ou pas

Nouvelle

« Il ne se parle plus qu’à lui-même, parce qu’avec les autres c’est trop difficile. Ils cherchent des noises à son vocabulaire, des doubles sens à ses propos, alors que pas du tout. »

Les noces incertaines

Éditeur Le Réalgar – 2014

Les noces incertaines

Roman

Antonin soupire. Accoudé à la table de la cuisine, les mains en éventail sous le menton, il soupire. A l’instant, il a répondu à Rosalie : « Ce n’est pas toi, c’est moi qui ai tué Tom ! »

Les empêchements

Éditeur La dernière goutte – 2012

Les empêchements

Nouvelle

Un homme auréolé de gloire mais qui se sent minuscule. Des enfants rêveurs qui s’étonnent des silences d’adultes perdus dans un monde flou. Des hommes vieillis qui ne se résignent pas à être sans âge, des femmes dont la disgrâce démultiplie les extases. Des corps qui s’entremêlent pour tenter d’abolir les fracas du temps.

Dans ces nouvelles au trait vif, sensuel et cru, Isabelle Flaten saisit la fulgurance des désirs et la brûlure des non-dits pour réenchanter un quotidien fait de blessures et de petits renoncements qui, soudain, redevient flamboyant.

L’imposture

Éditeur La dernière goutte – 2008

L’imposture

Anne Gallet/ Isabelle Flaten

Roman

Qui n’a jamais fantasmé sur l’inconnu(e) du train ?
Lorsqu’elle découvre la carte de visite qu’il a abandonnée en quittant le compartiment, le prétexte est tout trouvé pour entrer en contact avec lui. Leur correspondance ne tarde pas à s’enflammer. Mais quelles manœuvres cyniques se cachent derrière ces échanges apparemment désinhibés ?
Sous l’élégance revendiquée : la férocité. Derrière les clichés vaniteux de séducteurs esseulés : la tristesse et les ravages du temps.
En dressant le portrait de deux êtres engoncés dans leur conformisme, Anne Gallet et Isabelle Flaten tiennent la chronique d’une parade nuptiale pathologique.

Retour haut de page