René

Vincent-Viry

Artiste peintre de profession, né en 1952 à La Bresse dans les Hautes-Vosges, René Vincent-Viry débute sa carrière en 1966 par une formation de peintre décorateur. Elle le mènera, après une évolution constante, à rejoindre les ateliers de décors d’opéra au Grand Théâtre de Genève et dans différents théâtres lyonnais et parisiens. La restauration de peintures anciennes et la création de nombreuses fresques et trompes l’œil compléteront son activité.

 Animé depuis cinquante années par une autre passion, le théâtre et la mise en scène, la littérature théâtrale l’incitera à l’écriture  et deviendra source d’inspiration pour réaliser ses peintures d’apparence abstraite.

L’émotion des mots traduite par abstraction sur la toile encouragea sa plume à brosser plus encore le papier. Les écrits restés dans l’ombre ajoutés à une pièce créée en 2005 seront les éléments déclencheurs à son éventail d’écriture. Depuis 2013, d’autres ouvrages seront publiés et édités par les Nouvelles Editions Pages du Monde, textes et légendes d’un recueil photographique du Massif des Vosges, roman autobiographique (prix Plume de Vaire 2018), romans humoristique, historique et de fiction.

Site internet

Présence

Samedi 9 oct. 2021
Dimanche 10 oct. 2021

Triptyq'Arts

En cours d'édition - 2020

Triptyq’Arts

Recueil de poèmes et écrits accompagnés de peintures.

Derrière la toile

Nouvelles Éditions Pages du Monde - 2019

Derrière la toile

Roman fantastique

Peindre un sujet pendant des mois pour tenter de retrouver sur la toile un amour perdu. Echouer, recommencer sans cesse, lutter avec une détermination farouche afin d’atteindre l’inaccessible. Persévérer jusqu’à la déchirure et se retrouver dans la toile auprès de personnages célèbres venus d’un autre temps.

Dans cet espace intemporel, le peintre Frédéric Vendel va se lier d’amitié avec ses compagnons d’infortune. Il fera découvrir à ces artistes les surprenants moyens de communication du XXIe siècle et la manière dont leurs œuvres sont interprétées. Ces découvertes provoqueront de vifs échanges entre les protagonistes et dévoileront des comportements inattendus. En retour, leurs conseils seront d’un grand secours pour Frédéric qui de son petit atelier isolé en Bourgogne, va vivre quelques heures fantastiques. Moments étranges qui provoqueront une enquête particulière menée par le commissaire Fragonard.

Hallucinations, folie, monde parallèle ? Mensonges ou escroquerie ? Un rêve probablement, transformé en cauchemar dès lors que des éléments surnaturels vont semer le doute pour notre héros comme pour le lecteur.

Mystérieuse Flore

Nouvelles Éditions Pages du Monde - 2018

Mystérieuse Flore

Roman réaliste

« Pour reconstruire avec des pierres, il suffit de les reprendre dans le tas et de les empiler. La souffrance ne s’efface pas en superposant les blessures. »
Quel mystère poussa Flore Kempf à se cloîtrer au fond de sa vallée natale ? Elle qui se destinait à croquer la vie, à la défendre, à la secourir.
Virginie venue dans les Vosges pour des raisons familiales, découvre dans le château de son grand-père un document troublant qui la conduira, en compagnie d’Alain, calme pêcheur et mémoire vivante, à remonter l’histoire d’un passé oublié.

Cette intrigue haletante nous transporte sans relâche sur la rive d’un lac au cœur de la forêt vosgienne, de nos jours à la fin des années trente, alors que l’essor de l’industrie textile semblait encore possible. Puis elle nous entraîne dans la spirale de la guerre pour mieux nous replonger dans la réalité actuelle et découvrir, avec surprise, les véritables raisons de l’isolement de la mystérieuse Flore.

Prises de rires

Nouvelles Éditions Pages du Monde - 2017

Prises de rires

Roman historique humoristique – Préface de Claude Vanony.

A Paris, lorsque le reporter Fabrice VINCENT apprend que deux soldats de la seconde guerre mondiale ont réapparu dans les forêts vosgiennes, son étonnement laisse place immédiatement à un désir d’enquêter sur les lieux de la tragédie.
Partir à la recherche de ces deux mystérieux personnages, voilà pour Fabrice l’occasion de fuir les contraintes urbaines et de s’offrir un bol d’air dans les Vosges. Mais la traque à laquelle il participera s‘avérera être une drôle de pêche plus qu’une chasse à l’homme…
Comme des milliers d’autres « poissons », il aura mordu à l’hameçon.
Sans amertume, le sympathique Parisien va alors se lier d’amitié à l’équipe de joyeux lascars et découvrir leur longue série de farces et de poissons d’avril. La présence de Christine, agréable journaliste Vosgienne, ne fera que renforcer sa ferveur à revenir dès que possible au cœur du massif vosgien.

Dans ce recueil de souvenirs préfacé par l’humoriste et conteur Vosgien Claude Vanony, non seulement l’auteur nous fait revivre des instants mémorables de gaieté, montés dans de formidables mises en scène ; mais il unit aussi, par son récit romancé, Parisiens et Provinciaux dans une même démarche : Un hymne à l’humour. Un éclat de rires qui fait du bien.

Itinéraire insolite d'un homme ordinaire

Nouvelles Éditions Pages du Monde - 2016

Itinéraire insolite d’un homme ordinaire

Roman autobiographique

Un enfant gaucher, condamné à user de sa « belle main » -la droite !-, un gamin puni, privé de passage du Tour de France, un adolescent de La Bresse avide de découvertes exotiques à dos de… vélo, un apprenti ravaleur de façades perché sur son échafaudage, un voyageur du facétieux train Remiremont – Neufchâteau, via Darnieulles, un adulte amoureux fou du théâtre et de… ses comédiennes, un artiste peintre à l’œil unique découvreur de ses paysages intérieurs, un guitariste de boîte et ses reprises de Brel, Brassens, Ferré, Nougaro, un décorateur du Grand Théâtre de Genève ébloui par « Turandot », « L’enlèvement au sérail » et l’ « Arabella » de Richard Strauss, un chef d’entreprise releveur de défis, époux et père au cœur gros comme ça… tous personnages que l’auteur connaît bien d’un roman passionnant, celui de sa propre vie !

Des farces grivoises de Nancy aux aventures suisses, en passant par le ski dans les Vosges et les animations culturelles Bressaudes, René Vincent-Viry nous révèle dans ce récit la source de toute énergie vitale, et invite à la promenade sur les voies infinies du cœur.

Action, réaction…

Vosges atmosphères d'un vieux massif

Nouvelles Éditions Pages du Monde - 2013

Vosges atmosphères d’un vieux massif

Textes et légendes recueil photographique

Ses crêtes arrondies et son point culminant à 1424 mètres d’altitude lui valent parfois le surnom sympathique de « montagnes à vaches ». Cependant, par son passé géologique tourmenté, le Massif vosgien se distingue de ses voisins alpestres. Si son côté ouest, s’inclinant vers la Lorraine, lui donne un aspect tranquille, son flanc est, avec ses ravins et ses pentes plus abruptes, protège, en bon gardien, la plaine alsacienne. Avec une ligne de crête se profilant sur un axe nord-sud, il connaît des conditions climatiques très contrastées.

Recevant de plein fouet les courants d’ouest venus tout droit de l’océan, il s’impose en barrière naturelle. Voilà pourquoi il mue au rythme des vents, tantôt empaqueté de nuages lourds ou baigné par des pluies abondantes, tantôt enveloppé d’écharpes de brouillard aussi soudaines que silencieuses, avant de se laisser recouvrir par un généreux tapis blanc pour les longs mois d’hiver. Sur ses sommets, le froid inflige une très grande rigueur mais, lorsque les rideaux de brumes s’étirent doucement et que le ciel lui accorde son bleu le plus pur, c’est pour mieux partager sa chaleur et sa lumière. Ainsi, riche de sa diversité, le massif des Vosges nous dévoile le secret de ses charmes et nous offre une multitude de panoramas exceptionnels et variés, reposants ou tourmentés, une faune et une flore abondantes contribuant à sa beauté sauvage.

Son climat rude ne le rend pas moins accessible. Ainsi depuis des millénaires, il s’est laissé façonner en accueillant les hommes. Celtes, Gaulois, Romains, Alamans, Francs, Carolingiens ont foulé son sol. On dit même que Charlemagne appréciait ses forêts giboyeuses. Aujourd’hui, un autre homme lui voue une passion et semble fixer le temps. Pierre Colin, photographe averti, à l’œil vif et artistique, vous propose de découvrir les Vosges dans une palette de couleurs inhabituelle et d’apprécier les atmosphères de ce vieux massif.

Règlements de comptes de dernière minute

Comédie dramatique en trois actes. Dépôt SACD 2005

Règlements de comptes de dernière minute

Théâtre

Une comédie dramatique créée en 2005 dans laquelle 27 personnages évoluent dans un hall de gare étrange. Ils dialoguent, échangent des points de vues, parlent de leur situation. Ces personnages sont en fait les organes du corps humain, s’apprêtant à partir pour un dernier voyage.

  Se reprochant tour à tour leur comportement, ils en arrivent à régler leurs comptes. De par leur fonction organique, chacune de leurs interventions amène un débat en rapport avec la condition humaine et le comportement de l’être humain dans la société. Beaucoup de questions sont posées : racisme, amour, euthanasie, politique, argent, solitude, égoïsme… beaucoup d’émotions, beaucoup d’humour, beaucoup de poésie.

  Le cerveau se laissant aller, abandonnant sa fonction de dirigeant, chaque intervenant va alors tenter de défendre son propre intérêt jusqu’à ce que la discorde les envahissent. A se nuire ainsi, ils ne pourront éviter l’inéluctable départ, tout en laissant, cependant, un espoir fort.

Retour haut de page