Claude

Vanony

Fils d’artisan, Claude Vanony travaille dès 14 ans sur les chantiers de son père. Il projette d’entrer chez les pompiers de Paris mais, au retour d’un service militaire de 27 mois au Maroc, il choisit de s’installer dans ses Vosges natales et devient en 1962 professeur dans un centre Jeunesse et Sports où l’hiver il enseigne le ski, et l’été la voile, le canoë et l’escalade à la base de plein air de Gérardmer.

Parallèlement, il joue dans une troupe de théâtre amateur puis intègre le groupe folklorique local des « Ménestrels », où Jean Grossier lui permettra d’exprimer sa passion pour le spectacle. Comme il l’indiquait, à l’occasion de la remise des insignes de Chevalier dans l’ordre national des Arts et Lettres, « Nous interprétions le folklore vosgien par la danse et le chant un peu partout en France. Mais nous ne pouvions pas jouer de l’épinette en défilant, ni danser facilement avec nos sabots dans les différents festivals. Nous avons cherché ce qu’il y avait de plus intéressant dans une veillée vosgienne. Le rôle du petit vieux avec sa lanterne et son chapeau qui s’ennuie chez lui et qui va chez ses voisins m’est tombé dessus ». Ses histoires courtes, racontées avec un accent vosgien caricatural, sont alors plébiscitées par le public local et par les touristes, le poussant à enregistrer un premier 45 tours dès 1967.

 

Il forge alors son personnage de scène : chapeau de feutre, chemise blanche, gilet en peau de vache, sabots de bois et un immense pantalon de gros velours soutenu par des bretelles, caricature immuable du paysan vosgien, à l’image des quinquagénaires qu’il a pu observer dans sa jeunesse.

 

Sa renommée s’étend aux régions voisines : il est sollicité pour de nombreuses représentations, en 1988, il reçoit le Prix Fernand Raynaud. Il passe en vedette à l’Olympia le 26 janvier 2003, le 14 novembre 2004 et le 15 janvier 2012 pour un récital de deux fois une heure. Il fêtera ses 80 ans et ses 60 ans de scène le 25 octobre 2015 avec un quatrième passage à l’Olympia en compagnie de son comparse Dominique Walter, le chanteur et humoriste vosgien qui l’accompagne à la plupart de ses spectacles.

site internet               Facebook

Présence

Samedi 9 oct. 2021
Dimanche 10 oct. 2021

''Le maître d'école''

Grenier des mots - 2021 -

Môôôn, mais nôôn ! « Le maître d’école » c’est pas le titre d’un livre écrit par notre ami Claude Vanony, Mieux que ça : c’est le rôle qu’il jouera lors de la grande dictée ouverte au public lors de cette 5ème édition du salon du Grenier des mots. Attention, là ce sera du sérieux, … ou pas … Quoiqu’il en soit, ce sera assurément un grand moment !

Et avant et après la dictée ? Il sera là en dédicace et également pour des moments de Couarôge avec vous.

Plus de détails sur la dictée et sur les Couarôges prochainement dans le programme du salon lorsque celui-ci sera arrêté et rendu visible. Restez connecté ! 

Retour haut de page